Inscription
Mode de passe perdu ?

Stratégies de Diplomatie

Introduction

Et oui, le style est une chose importante dans la diplomatie. Quoi dire ne suffit pas, la manière compte tout autant. Prenons, par exemple, un message de prise de contact entre la France et l'Allemagne :

- Sans style :

Cher voisin, seriez vous pour une alliance contre l'Angleterre ?

- Avec Style :

Très cher Kaiser d'Allemagne,

Je sais que nos nations ont eu ces derniers temps un passé quelque peu troublé, mais il ne doit point être un obstacle sur le chemin d'une solide entente entre la France et l'Allemagne, qui finalement ne sont pas si étrangères l'une à l'autre qu'on pourrait le penser. En effet, nos pays ne résultent-ils pas du partage de l'Empire de Charlemagne ? A ce titre, ils ne sont que les deux facettes d'une même entité qui jadis domina l'Europe. Si nous le voulons, cette ancienne réalité historique peut reprendre vie aujourd'hui. Nous avons tant à construire ensemble au lieu de laisser la tourmente de l'histoire nous pousser à nous entre-déchirer. Unissons nos efforts !

Cette union est d'autant plus nécessaire, que notre voisin commun, l'Angleterre, arrogante nation expansionniste, cherche à nous diviser pour mieux s'introduire insidieusement sur le continent et asseoir sa suprématie. Depuis des siècles, la diplomatie de ce pays est réglée comme un métronome suisse. L'Angleterre attise les conflits sur le continent européen, poussant sans scrupules les peuples dans la guerre, dans le seul but de conserver ses bribes de pouvoir et d'avantage.

Cher voisin, unissons nous contre cet arrogant insulaire qui se croit permis de dicter sa loi sur le continent, libérons nous de l'esclavage de ses sournoises manipulations et avançons libre et main dans la main sur le chemin de la gloire !

Dans l'extatique attente de votre réponse, je vous adresse mes plus sincères salutations.


Le président de la République Française


PS : En gage d'amitié, je joins à ce présent courrier une excellente caisse de vin de Bordeaux, ainsi qu'une caisse de champagne.


Ca a tout de suite une autre gueule, non ? A la base, les deux messages ont le même but : proposer à l'Allemagne une alliance contre l'Angleterre. Hormis quelques références historiques dont l'utilité en jeu me semble très limitée, le second message n'apporte pas plus d'arguments que le premier.


POURQUOI TANT DE PHRASES TARABISCOTEES ?

La raison est très simple. Revenons en à l'objectif premier. Il est très simple : gagner. Comme la place est assez limitée sur le haut du podium, c'est un endroit où l'on arrive souvent seul. Donc, quand vous écrivez à un autre joueur, vous n'avez en fin de compte pour seul et unique but de le convaincre de vous aider à gagner. Et pour cela, vous devez le convaincre qu'en vous aidant, il s'aidera plutôt lui. Pour cela, il est toujours bon de cacher ses véritables intentions. C'est la que le style intervient. Il sert à plusieurs choses :
- Il permet de mieux faire passer la pilule. Un message bien écrit, avec du caractère, en bon français, inspire tout de suite plus confiance.
- Il offre la possibilité de présenter les événements non pas tels qu'ils sont, mais tels que vous voudriez que votre interlocuteur les voit.
- Il permet de noyer le poisson.
- Il vous rend plus difficile à imiter. Et oui, les fabriquants de fausses missives ca existe. Si votre style est délicat à reproduire, cela évitera qu'un adversaire mal intentionné envoie de vrais faux messages de vous à vos alliés.

En gros, c'est un peu comme avec les filles. Si vous arrivez franco en lui demandant cash : "On s'accouple ?" (Copyright "Willow" ), vous devrez faire gaffe à la paire de baffes qui risque de suivre (petite précision, je n'ai pas dis que ca marchait jamais, je précise juste que cette méthode a quand même un fort taux d'échec). Il faut mettre les formes, discuter, tourner autour du pot sans en avoir l'air, la mettre en confiance. Bref, mettre du style pour dissimuler vos véritables intentions qui sont assez bien résumées par la petite phrase d'exemple. A Diplomatie, c'est pareil, les joueurs avec qui vous allez correspondre savent très bien quel est votre véritable objectif, puisqu'ils ont le même. Il va s'agir de les convaincre, et c'est la que le style est utile.

La forme de votre message est tout aussi importante que son fond. Même si vos arguments sont bons, voire même excellent, il pourraient fort bien ne pas porter leurs fruits si vous ne les avez pas présentés de la manière adéquate. Voyons donc un peu comment améliorer cela.


LE PERSONNAGE

Pour la durée d'une partie, vous allez "emprunter" le rôle de dirigeant d'une nation. Vous allez avoir le plein pouvoir de décision sur ses armées et sa diplomatie. Ne mettez pas le costume à moitié en ne vous concentrant que sur cet aspect du personnage dirigeant, prenez sa place tout entier et jouer son rôle dans sa totalité. Donnez lui une personnalité à part entière, faites lui prendre vie, et quand vous rédigez vos messages, imaginez que vous êtes ce personnage et que vous n'écrivez pas à "speanutz" ou à "nomercy", mais bien à un autre dirigeant d'un pays européen. S'il y a des rôlistes parmi les lecteurs de ce texte, ils verront immédiatement ce à quoi je fais allusion. Pour les autres, faites un effort, interprétez votre dirigeant européen, donnez lui une dimension supplémentaire, autre que le simple nom à la fin de vos textes. Ce petit exercice a deux intérêts principaux :
? Il vous donne un solide cadre pour construire le style de vos missives, facilitant leur rédaction, surtout si vous ne faites pas parti des fervents littéraires à la plume prompte et prolixe. L'objectif est d'écrire un texte faisant penser au lecteur, grâce à son style, que c'est le personnage que vous interprétez et non vous qui l'avait écrit.
? Si vous savez bien jouer votre personnage, il va prendre forme dans l'esprit de vos adversaires et changer peu à peu leur attitude à votre égard : on a plus de considération pour « Sa Gracieuse Majesté Gus_42, Grand Tsar de toutes les Russies » que pour « le russe Gus_42 ». Ce n'est souvent pas grand chose, mais quand on rentre dans la psychologie et la manipulation, tout compte.

Pour ceux qui sont en manque d'inspiration, voici quelques exemple de personnage, par pays :
- France : Le président de la République Française, Sa Majesté le Roi de France, L'Empereur des Français
- Angleterre : Sa Majesté Britannique et Empereur des Indes, His Majesty the King of England,
- Allemagne : Herr von Deustchland, Le Kaiser, Der Kaiser, Der Führer (qui ne veut jamais dire que "conducteur" )
- Russie : Sa Majesté le Tsar de Toute les Russies, Camarade , 1er Secrétaire du Parti (un peu en avance sur l'histoire mais fun à interpréter)
- Autriche-Hongrie : Sa Majesté l'Empereur d'Autriche-Hongrie
- Turquie : Le Sultan, Sa Sérénissime Splendeur Ier Gardien de la Sublime Porte Commandeur des Croyants (des vrais) Grand Turc etc... (merci à "Votre Ami" pour cet excellent exemple)
- Italie : Le président de la République Italienne, El Duce, Sa Majesté le Roi d'Italie, L'Empereur des Romains (un peu antique mais ca a son style)

On peut aussi varier le titre : Sa Gracieuse Majesté, Son Altesse Sérénissime, etc...
Si vous préférez un personnage plus feutré, moins sous la lumière des projecteurs et ne supportant pas la lourde responsabilité de diriger un pays, vous pouvez devenir votre propre ambassadeur. Exemple : Lord PC Junior, Ambassadeur Plénipotentiaire de Sa Majesté Britannique.


LE PAYS

Chaque pays a sa langue, ses particularités culturelles, son histoire, ses clichés. Usez en dans vos messages, cela offre une base pour développer la forme. Dans l'exemple introductif, j'ai utilisé trois choses :
- L'histoire franco allemande en faisant référence à la guerre de 1870 et à Charlemagne{*}
- L'image d'arrogant impérialiste expansionniste que l'on peut aisément coller à l'Angleterre.
- Le vin, élément à forte connotation française, issu directement de son terroir.
Quel qu'il soit, aimez votre pays, imprégnez vous de son image et cherchez à la faire transparaître dans vos missives. Votre correspondance n'en sonnera que plus vrai.
Si vous ne connaissez rien sur le pays dont vous venez d'avoir la charge, et bien documentez vous. Il ne faut jamais perdre une occasion de s'instruire.

{*} : Il y a d'ailleurs une petite erreur historique dans cet exemple. L'Allemagne de 1900 s'est unie en 1870/71 autour de la Prusse, et ne descend donc pas directement du Saint Empire Romain Germanique, qui lui était bien un des trois morceaux de l'Empire de Charlemagne. La raison d'union historique évoquée dans le message n'est donc pas vraiment exacte mais bon, tous les joueurs de l'Allemagne ne sont pas des profs d'histoire...


L'ECRITURE ELLE MEME

Pas besoin d'être agrégé de lettres pour écrire des missives au style potable. Ne vous lancez pas dans de longues phrases si vous ne vous sentez pas de les maîtriser de bout en bout, c'est un exercice difficile où la prudence est de mise. Style riche et soigné n'est pas synonyme de phrases longues et complexes. En plus, si vos phrases sont vraiment longues, vous risquez de perdre le lecteur dans vos tournures et rendre à ses yeux votre message incompréhensible, ce qui serait une catastrophe.

Soignez votre vocabulaire. C'est fou le nombre de synonyme qu'il peut exister pour certains mots. Ne vous limitez pas à votre vocabulaire courant, cherchez un peu du coté de tous ces mots que l'on connaît pourtant mais que l'on utilise si peu. Si vous faites partie des perfectionnistes, ou que vous n'avez vraiment pas confiance en vos connaissances, investissez dans un dictionnaire des synonymes. Il pourrait même vous servir ailleurs qu'à Diplomatie (en cours de français par exemple si vous êtes encore étudiant).

Et l'orthographe nom de Zeus ! J'ai déjà reçu des missives pourtant d'un bon style, mais avec une orthographe tellement déplorable que c'était à se demander si c'était bien écrit en français. Un effort tout de même, ce n'est pas si dur que ça. A l'école, j'ai rarement eu la moyenne en dictée, et pourtant j'y arrive. Une bonne relecture attentive suffit bien souvent. Attention, je ne dis pas qu'il faut être du niveau du sans faute chez Pivot, juste que le texte soit lisible sans effort et que les éventuelles fautes ne nuisent pas à sa compréhension. Si vraiment vous n'y arrivez pas, tapez vos missives sous Word (ou tout autre traitement de texte avec correction orthographique), au moins l'orthographe sera sauve, il ne vous restera que la grammaire à contrôler.


C'EST DEJA FINI ?

Et oui, tout a une fin. La diplomatie avec style a le petit inconvénient d'être un poil plus longue à écrire, je vais donc vous laisser car certains dirigeants attendent mes réponses. J'espère que mes petits conseils vous aiderons sur le difficile chemin de la victoire. Bonne diplomatie à tous.

PC Junior


Pour nous contacter
Zoboton / Speanuts